Articles

1904 : Les Filles de la Croix en Europe de l’Est

Une noble et riche famille hongroise désire fonder un hospice pour soigner les serviteurs âgés  et un asile pour accueillir les petits enfants. La demande arrive à La Puye par l’intermédiaire d’une comtesse italienne.

Des sœurs se préparent à répondre à cette proposition.

Avant l’arrivée à la mission préconisée, 2 sœurs partent à Budapest pour apprendre le hongrois, langue difficile. Au bout de quelques mois, les sœurs demandent à rejoindre leur mission, même si elles ne parlent pas un hongrois impeccable.

Les sœurs arrivent à Nagy Michaly en 1904, ville de Slovaquie, où les Hongrois sont considérés comme l’ethnie dominatrice et occupante.  Peu de personnes parlent le hongrois. Les vieillards de l’hospice, les petits de l’asile sont slaves et ne parlent que le slave. Heureusement que la langue de l’amour est internationale ! …

Nos sœurs aiment et soignent les 12 vieillards de leur hospice et la grande salle de l’asile est envahie par 80 à 100 petits enfants. Peu à peu, nos sœurs trouvent leur place au milieu de cette population toute simple.

La guerre éclate en 1914. L’Autriche, la Hongrie sont alliées à l’Allemagne contre la Russie, la France,
l’ Angleterre.

Difficile situation pour les 8 Filles de la Croix françaises ! ….

Pendant 4 ans, les sœurs vivent en pleine guerre soignant les blessés russes, allemands, polonais, hongrois…  Elles souffrent de la faim, du froid.

A l’armistice de 1918, dès que La Puye peut communiquer avec les sœurs, les Filles de la Croix quittent la Hongrie.

Vous êtes ici : Accueil