1904 : huit Filles de la Croix partent en mission au Canada

Le 27 septembre 1904, par l’intermédiaire d’un prêtre, l’abbé Beauregard, les supérieures sont mises en relation avec Monseigneur Langevin, archevêque de St. Boniface à Winipeg.

A cette époque, le Canada accueille des émigrants venant d’Europe. Ceux-ci s’installent dans le Manitoba, la Saskatchewan, la Columbia.

C’est là que sont les besoins d’évangélisation.

C’est là que les huit premières Filles de la Croix sont accueillies. Elles quittent la France le 27 septembre 1904 et arrivent à Winipeg le 16 octobre suivant.

Elles partent pour une mission qu’elles ne connaissent pas, pour un pays neuf, des besoins nouveaux.  Elles partent pour y porter et vivre le charisme.

Les sœurs devront travailler avec et comme les gens pour gagner leur subsistance en attendant d’être insérées dans une mission qui leur sera confiée par l’Eglise. Elles gagnent donc leur vie en travaillant à la maison,  en usine. Elles apprennent l’anglais, puis s’insèrent auprès de jeunes émigrantes. Plus tard, elles vont répondre au besoin d’éducation de la jeunesse.

D’autres sœurs partiront d’Europe pour le Canada ; leur mission : répondre aux besoins d’éducation des enfants, de la jeunesse.  Des communautés s’ouvrent, les sœurs s’engagent dans la pastorale de l’Eglise et continuent à vivre le charisme de la congrégation.