un village se met à sourire avec Soeur Marie

En Afrique un village se met à sourire….

Suivre sœur Marie, fille de la Croix, sur les sentiers qui traversent le village de Boniéré est un plaisir !
Elle est dans la communauté des quatre sœurs depuis seulement quatre mois, et voilà que les femmes l’appellent avec un magnifique sourire  à son passage et la saluent chaleureusement.

Comment la connaissent-elles déjà ?

Sœur Danièle, « la vieille » de 78 ans était au cœur des détresses pendant  toute la guerre qui a divisé les familles. Elle était là pour apporter un sac de riz ou regrouper des jeunes filles pour apprendre les premiers éléments de la couture. Elle continue d’être là, simplement…
Sœur Véronique, dans la paroisse, par l’écoute et la prière, accompagne les jeunes et les adultes sur le chemin de la foi, sur le sens à donner à leur combat pour vivre !
Sœur Filomena visite les personnes ayant un handicap dans les villages  et leur ouvre un chemin d’espérance par une prise en charge de ces situations à Abidjan.
Alors, Sœur Marie, nouvelle dans le village, est connue parce que ses sœurs ont préparé sa venue et les pauvres accueillent l’étranger comme une bonne nouvelle !
Oui, mais sœur Marie, jeune sœur africaine, a du feu dans ses doigts et dans ses mains ! Et déjà la fumée portée par le vent a touché tous les gens du village. Ils attendent la douceur de ses massages et le soulagement des nouveaux-nés malformés ou des adultes courbés du mal des travaux des champs…
Cette personne âgée, ce tétraplégique de 23 ans resté bloqué « à sa place » avec un sourire souffrant, sœur Marie les a connus dès son arrivée. Reflet du sourire de Dieu sur le visage du Crucifié !
Une communauté à Boniéré ?

Dans la profondeur de la brousse… signe de la tendresse de Dieu pour ce peuple qui cherche à vivre dans la rudesse de son travail, dans la sécheresse de ses terres… Signe de l’Espérance pour aujourd’hui !