Visite en Thaïlande Décembre 2012

Visite en Thaïlande ; décembre 2012

Partage de la Vie ?   Simplicité de  l’ Evangile ?   Se tenir à hauteur des yeux ?

« J’invoque sur l’œuvre d’évangélisation, en particulier sur ses ouvriers, l’effusion de l’Esprit Saint afin que la Grâce de Dieu la fasse cheminer avec plus de décision dans l’histoire du monde. » Benoit XVI

Cette prière du pape devient concrète sur les terres d’Asie où l ’Evangile commence à illuminer les cœurs dans les zones les plus reculées des montagnes de la Thaïlande, chez les Karens !

 

 

Quelle beauté cette jeune femme avec son bébé s’approcher tranquillement du célébrant, la nuit de Noël, pour présenter son enfant au baptême. Tous assis par terre au ras du sol, au toucher de la terre, admirant cette eau couler sur l’enfant, écoutant les paroles : «  Je te baptise au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit… »

Le Fils Bien Aimé, tel un Enfant couché dans une mangeoire entre l’âne et le bœuf partageant notre humanité !

Cet Enfant de la terre, baptisé dans l’Esprit, devenu Fils du Père !

Quel moment saisissant dans l’ordinaire de notre histoire dans la mission ! Nos sœurs Neuza, Teresa, Marie Bé, Diane, Marie Christine, vous posez des gestes de tous les jours, les gestes éminemment humains sur ces visages d’enfants, de jeunes, de couples, de malades, de vieillards…

Si nous portons un deuxième regard sur votre présence sans éclat au milieu des Karens, nous dirions que vous participez à la naissance de l’Eglise dans ces populations isolées des montagnes. Cinquante ans que la lumière du Christ est connue ! Elle fait danser la joie et l’espérance, la vie est neuve dans ces beaux visages !

« Les naissances dans l’Eglise sont souvent imperceptibles. » Christophe Téobald

« Au travers de leurs actions, l’annonce de l’Evangile se fait également intervention d’aide au prochain, justice envers les plus pauvres, possibilité d’instruction jusque dans les villages les plus perdus, assistance médicale dans les lieux les plus reculés, émancipation de la misère, réhabilitation de ceux qui sont marginalisés, soutien au développement des peuples, respect de la vie de chacune de ces phases. » Benoit XVI

Je vous reconnais là, sœurs des montagnes du Nord Ouest quand votre objectif de cette année veut rejoindre les villages les plus reculés pour travailler à la prévention de la santé, à l’hygiène des familles, pour accompagner des enfants à l’école et dans l’approche de Dieu, pour vivre simplement au milieu du village avec le seul désir, celui de recevoir et de dire la parole d’humanité  qui donne dignité à l’oublié !

L’Evangile est là « annoncé sur place, à hauteur des yeux et de la voix » Ch.Téobald

Il parcourt la terre tel l’Esprit qui se fraye un chemin à travers nos gestes et nos présences quelques fois chaotiques, mais habités par le feu missionnaire qui nous brûle !

En Thaïlande ? Oui, mais en Afrique aussi…en Argentine et au Brésil…au Canada…en Espagne… en Italie…en France !

Les Filles de la Croix sont envoyées pour poser là « de simples gestes humains qui prennent force de résurrection « Chapitre 1998