Sentiment d'appartenance - rencontre laïcs-soeurs de France - 28 septembre 2013

partage entre laics... sentiment d'appartenance

Le sentiment d'appartenance", c'est le thème de la rencontre qui a réuni des laïcs et des soeurs de la Famille Fille de la Croix, à Bétharram..
Cette proposition était située dans le cadre des formations à la spiritualité demandées par les laïcs après le chapitre général de 2010
Le thème, « le sentiment d’appartenance », avait été choisi par l’équipe d’animation, (laïcs et sœurs) à partir de la relecture des différentes attentes …et l’orientation du chapitre :
 « Le baptême nous réunit, laïcs et sœurs, comme famille, différents et complémentaires. Ensemble nous faisons un pas de plus dans la construction de la  « Famille Filles de la Croix » en ouvrant aux laïcs de nouveaux espaces de participation… »
La journée du 28 septembre a rassemblé, à Bétharram, 28 laïcs et 18 sœurs :
Voici le témoignage de l’un des participants :

"Si j'avais à mettre un titre sur cette journée passée à Betharram je l'intitulerais ¨rencontre de famille¨. En revenant sur mes terres ariégeoises, ce moment vécu avec vous m'a rappelé des épisodes où la famille et nos parents se retrouvaient ; il y avait ceux de la ville qui revenaient pour faire les foins, vendanger ou tuer le cochon à la fin de l'hiver, il y avait ceux des campagnes qui voyaient les cousins bien habillés et au langage fleuri... mais au teint pâle. Ils étaient tous là pour partager. Avant de partager il faut se reconnaître et tous se reconnaissaient. Ce sentiment d'appartenance parfaitement présenté par Soeur Agnès a mis toute l'assemblée, pas seulement en phase d'écoute, mais a invité à l'expression, au dialogue et la quarantaine de participants en a largement profité....

 Nous appartenons à un ou plusieurs groupes, cela a été dit et bien dit par notre soeur... L'appartenance est un signe humain mais qui va plus loin que le visible, l'appartenance responsabilise, engage, invite au partage avec les siens, avec les autres. Mon appartenance ne va pas à un groupe quelconque, il devient "famille" quand il y a communion et partage et c'est, je crois, le message du chapitre 2010 et de la lettre de Soeur Marthe, c'est la direction donnée au projet d'une "famille Filles de la Croix" et non pas des Filles de la Croix.
 
                  La famille ça ne se décide pas, ça ne s'impose pas, ça se construit. Aujourd'hui, la famille se retrouve sur les chemins des fondateurs de la congrégation. Nous devons, en famille, soutenir toute démarche vers plus de fraternité de rencontres, chacun de nous doit apporter sa contribution à la construction de cette nouvelle famille, ouverte sur le monde, généreuse et accueillante, respectueuse des approches de chacun. Nous serons ainsi levain dans la pâte car nous avons besoin comme le dit le père Rouet, dans un excellent article sur témoignage chrétien, ¨DE VIGILANCE ET DE REVEIL, LE CHRISTIANISME EST LE SEL ET LE SEL BRULE" et je me permets d'ajouter : il donne du goût à la vie." Milou

assemblée de la Famille Filles de la Croix à Betharram

Vous êtes ici : Accueil Ami(e)s Actualités Sentiment d'appartenance - rencontre laïcs-soeurs de France - 28 septembre 2013