Récollection laïcs-soeurs - 6-7 juin 2015 - "De la blessure nait la vie"

La récollection laïcs-soeurs de France s'est déroulée à La Puye, les 6-7 juin 2015. C'est un temps qui commence à être un rendez-vous annuel incontournable pour certains. C'est une joie de se retrouver de se retrouver dans ce lieu de ressourcement pour partager, prier et se poser.

Récollection laïcs soeursVoici quelques échos :

 "Nous sommes certainement nombreux à avoir repris la route dimanche avec un petit pincement au cœur, presqu'un sentiment de frustration tellement le temps de partage et la vie du groupe furent exceptionnels.... mais trop courts.... trop de choses importantes à emmagasiner dans si peu de temps.... un temps si riche quand le partage se fait de cœur à cœur entre nous et avec les intervenants....

 Avec d'abord, Sœur Marie de Magdala pas seulement brillante mais heureuse de se trouver là, au milieu de nous, attentive à nos questions mais aussi gardienne d'un état d'esprit, d'une fidélité à l'histoire de la congrégation et ces mots prononcés et confiés a l'un d'entre nous et qui nous engagent à tous laïcs et sœurs :

"c'est merveilleux .....on ne s'attendait pas à tout ça ...".

Eglise Saint Phèle - Saint Pierre de MailléAvec le Père Jean Pierre Jammet, c'est un autre discours d'église, de prêtre engagé au service des pauvres. Sa présentation de "DE LA BLESSURE NAÎT LA VIE" et sa conclusion qu' il empruntera avec son accord à Kevin, doit s' inscrire dans toutes les belles phrases répertoriées dans notre famille Filles de la Croix.

"je ne sais pas si ce sont nos blessures qui nous ont donné la vie à tous les deux
mais ce que je sais c'est que ce sont de nos blessures qu'est né notre amour."

Nous avons eu envie de te dire Jean Pierre en te quittant...
"Tu as fait des kilomêtres pour rencontrer ce couple, des kilomêtres qui sont venus s'ajouter à d'autres pour venir en aide a ceux qui sont dans le besoin... Tu n'as pas perdu ton temps monsieur le curé et nous sommes fiers de t'avoir rencontré et ravis de ce partage."

Marie de Magdala en ouvrant notre recollection samedi après midi nous a mis dans les pas de Ste Jeanne Elisabeth, de ses souffrances ,de son opération qu’ elle gèrera sans se laisser attacher "mon crucifix me suffira" elle profitera de ce temps de blessure et de convalescence pour faire connaitre la congrégation naissante, c’est ce relationnel qui demain marquera et sera le moteur qui développera la congrégation.
Le temps personnel qui suivra donnera a chacun l'occasion de revenir
      - sur ce qui m’a touché
      - sur ce que j ai retenu
      - sur mon histoire personnelle mes blessures
      - sur ce qui m a remis en route, m’a fait rebondir
Viendra ensuite l'intervention du Père Jammet : c'est l'homme et le prêtre qui parlent des blessures de la vie de l'enfantement, ce sont les illustrations avec le chemin de Croix de Claudel, le texte de Jean de la Croix... Blessures personnelles... Blessures deL'oreille attentive au témoignage de Pierrette Forget la vie... Nous sommes tous nés d une blessure...
Dimanche matin à St Phèle c'est la congrégation qui se retrouve sur le lieu même ou le Père André Hubert a rédigé les contributions de la congrégation ; image aussi symbolique c'est à St Phèle que lors de la rencontre internationale Sœurs Laics du 22 au 29 Mai 2014 sera lancé la charte EN CHEMIN DE FRATERNITE. Sœur Marie de Magdala rappellera l'histoire, les 2 paroisses de St Pierre de Maillé et de St Phele, l'omniprésence du Bon Père .
Dernière intervention le témoignage de Pierrette et sa vie aux cotés de son fils Julien. "Le Seigneur ne choisit pas des gens capables mais rend capables ceux qu il a choisi". Pierrette nous a rappelé les propos de Mère Teresa : "les enfants trisomiques sont des professeurs d amour"; " un regard d'amour, c'est fou ce que ça peut changer une vie ....Un regard de haine c est fou ce que ça peut détruire". Merci à Pierrette pour tant d'amour reçu et donné, un grand merci aux sœurs de la communauté de la Puye et à Sœur Jeanine toujours à nos petits soins, notre affection et nos remerciements à l'équipe sœurs-laics, à Srs Anne Marie, Annie, Marie Paul et à Michèle et Isabelle, pour l'animation et le déroulement parfait de la rencontre, à l'équipe de l'Ariège pour son accueil "rafraichissant"
Prochain RDV a IGON le 19 Septembre pour les équipes sœurs laics du sud et à la Puye (date non fixée) pour les autres groupes avec pour thème  "que la parole de Dieu et la prière donne un sens a notre vie"...Comment peut-on prier à partir de la parole de Dieu... Des psaumes...Comment vivre un temps de partage de la parole .
                                                                         Fraternellement"Autel de l'église Saint Phèle

Milou

 

 

Pierrette Forget est la maman de Julien, un membre de Fraternité diocésaine des Amis de Saint André Hubert. Elle donne son témoignage sur ce thème de "De la blessure nait la vie... Vous le trouverez en cliquant ici.