A Niellé, retour de la Sœur Janine nommée « Shientchon »

Soeur Janine à Niellé


Lors d'une rencontre en ville, Sœur Fatou Xavière m'a demandé si je serais disponible au mois de Décembre. Plusieurs semaines après nous recevions une invitation pour fêter ses 25 ans de vie religieuse à NIELLE

Nielle évoque pour moi le premier contact avec la Côte d'Ivoire profonde un 16 septembre 1973. Ce jour-là nous sommes arrivées à Niellé avec Sœur Mathilde Saint Jean, Assistante Générale, et Sœurs Jeanne Aldalurra et Jeanne Marisco...

Lire la suite :

Entrée au Noviciat

communauté du NovicialBien chères Sœurs Filles de la Croix, de France, d'Italie, d'Espagne, du Canada, du Brésil, d'Argentine, de Côte d'Ivoire, du Burkina et de Thaïlande,
Avec vous, nous rendons grâce à Dieu pour toutes ses merveilles dans nos vies.

Toute la communauté du Noviciat se porte bien et nous espérons qu'il en est de même pour vous ?
Le 15 Septembre 2018, en la fête de Notre Dame des Douleurs, nous, Elisabeth et Sandrine, avons fait notre entrée au Noviciat ; Françoise et Florence nous ont rejointes après leur stage en Espagne et en Italie.
Nous qui commençons le Noviciat, nous avons reçu, au cours de la célébration, les Constitutions, la croix et une lettre de Saint André Hubert.

Lire la suite :

La belle histoire de ISSA

IssaLe 8 Décembre 2017, un enfant a été accompagné au Centre Social 1 de Korhogo par Monsieur Yéo Soulemane, Imam de la Mosquée du quartier Prémafolo de Korhogo. Le griot, demandé par l'imam, a fait le tour de tous les quartiers de la ville de Korhogo pour demander aux gens si quelqu'un savait s'il y avait un enfant qui avait disparu. Mais personne n'en savait rien ! Il a dit d'être référé par le commissariat de Police et a fait part du motif de sa présence.
Monsieur Souleymane relate que le 6 décembre 2017, il a été interpelé par les fidèles musulmans de la mosquée de la présence d'un enfant malade aperçu depuis quelques temps aux abords de leur lieu de culte. Il a fait venir auprès de lui, l'enfant afin de savoir ses origines. Selon lui, l'enfant dit s'appeler « Tchékoroba » (« Le vieux »). Il dit qu'il a eu une communication difficile avec lui. En plus, il n'a pas les moyens matériels et financiers pour la prise en charge de l'enfant. Il est donc venu solliciter les services compétents pour la protection de celui-ci.

Lire la suite :

UNE BELLE HISTOIRE DE FAMILLE A BONIEREDOUGOU

UNE BELLE HISTOIRE DE FAMILLE A BONIEREDOUGOU

« Un bienfait n'est jamais perdu ! »

Une jeune maman est venue, avec son enfant de 7 ans, voir les Sœurs pour leur exposer leur problème de santé ; les deux sont atteints de sérieux troubles visuels.

Sœur Marie les accompagne à Bouaké pour une consultation ; le spécialiste consulte la maman et dit que son œil gauche est déjà perdu et la vision de l'œil droit très réduite.

Quant à l'enfant, le docteur conseille de l'opérer rapidement, sans quoi, il risque de perdre la vue lui aussi en raison d'une cataracte congénitale bilatérale.

Le papa a abandonné sa femme et son fils à cause de leur handicap ; ces derniers vivent avec la grand-mère maternelle qui est veuve.

Nous avons lancé un appel pour l'intervention de l'enfant ; aucune réponse, mais nous ne baissons pas les bras, nous continuons à prier et à faire confiance en la Providence.

 

Lire la suite :

L'aviculture comme un moyen d'insertion des handicapés de Bonieredougou

Reportage de la chaîne de télévision RTI - Radiodiffusion-Télévision ivoirienne

2018-10-10 20 14 53-Rgion   Laviculture comme un moyen dinsertion des handicaps de BonieredougouRégion : L'aviculture comme un moyen d'insertion des handicapés de Boniérédougou - vidéo

Retour au pays de S. Jeanne Marisco

RETOUR AU PAYS DE SŒUR JEANNE MARISCO CONNUE SOUS LE NOM DE SŒUR DANIELE

Danielle-redim1024Tout à une fin ! Le temps est venu de dire « au revoir » à mon diocèse de Katiola.

Arrivée en Octobre 1966, je quitte ce diocèse (ma seconde et grande famille) ce 21 Novembre 2017.

Affectée à Korhogo, au Collège Ste Elisabeth, à l'arrivée de Monseigneur Nobou, je quitte cette mission en 1973 pour fonder à Niellé avec Sœur Jeanine Sein et Sœur Jeanne Aldalurra.

En 1989, à la demande de mes responsables, je quitte Niellé pour me rendre à Boniéré, avec une nouvelle équipe afin d'ouvrir une communauté de formation pour les premières jeunes africaines qui souhaitent devenir Filles de la Croix.
Les Sœurs Catéchistes de Menton avaient quitté cette paroisse depuis une dizaine d'années.

 

Lire la suite :

Une Revue offerte !

Etudiants en Côte d'Ivoire !

Une Revue offerte ! Une formation en promesse !

Soutenue par mes sœurs de communauté, j'ai présenté un projet aux sœurs après le dernier Chapitre de la Congrégation, Chapitre ayant pour thème : « Avance au large ».

Ce projet exposait un désir d'écrire des articles sur les évènements du monde, les évènements de nos terres de mission. Quelques écrits ont été publiés sur le site internet des sœurs Filles de la Croix et quelques autres sont en cours de critique par une équipe de rédaction du CERAP (Centre d'Etude et de Recherche d'Action pour la Paix), un Centre universitaire privé jésuite à Abidjan, Côte d'Ivoire. Les dernières réflexions portent sur « La responsabilité médicale en Afrique ». Dès que ce sera validé, une publication est prévue.

revue

Il a été souligné dans la présentation du projet l'importance de lire beaucoup de livres, de revues de différents auteurs pour pouvoir produire des propos justes et objectifs. Pour réaliser ce beso, nous avons sollicité votre soutien pour des abonnements de revues. Notre appel a reçu une réponse favorable de votre part. Nous adressons à cet effet, un grand merci.

Merci pour l'abonnement à « Jeune Afrique », une revue si riche, si actuelle sur le continent africain, voire au-delà. Elle inspire vraiment l'analyse. A titre d'exemple, nous avons pu écrire un essai en partant d'un article intitulé, « Le Lexique de l'inaction », écrit par Mehdi Ba, dans Jeune Afrique n° 2983 du 11 au 17 mars 2018, p. 37. Dès que ce sera validé, nous allons publier un essai intitulé « L'art de la communication ». 

Lire la suite :

Jeunes Sœurs d’Afrique « JP Afrique »

oratoire de la maison du noviciat international

« La congrégation cherche à donner à la jeune sœur des conditions favorables de croissance et de discernement. »
Charte de formation

Le groupe des jeunes sœurs d'Afrique « JP Afrique » s'est réuni à KORHOGO (CI) pour une première rencontre, du 27 au 30 décembre 2017.
• La prière autour de la Parole de Dieu
• La grande table avec nos sœurs de Korhogo
• Une même réflexion sur notre vie de chasteté,
• a rassemblé le groupe.

Un texte de X. Lacroix « Vie affective, vie sexuelle, vie spirituelle » offert dans un autre contexte, le livre de Sr Lucie Licheri « Par un simple oui » a aidé le groupe à découvrir les différents aspects de la chasteté en vie consacrée. Corps, Sexualité, Vie affective !!
Des questionnaires ont été mis à notre disposition pour travailler en groupe et partager nos expériences. Mais quelle ouverture, simplicité, joie, dans les partages ensemble !!

Lire la suite :

Vous êtes ici : Accueil Missions Afrique Actualités Afrique