A Mesdemoiselles Girard

65  À Mesdemoiselles Girard.                                                                 17 mai 1829

À Mesdemoiselles,
Mesdemoiselles Girard, célibataires, à Neuville-aux-Bois. Par Orléans, à Neuville-aux-Bois.

Loué soit N.S. Jésus mort et ressuscité.

Mes révérendes sœurs,

J'ai reçu l'offrande que vous avez faite au Seigneur pour procurer à son Église de dignes ministres. Joignez à cet hommage la ferveur de vos prières pour solliciter les bénédictions nécessaires à ces jeunes élèves pour le succès de leurs études. Heureux s'ils sont bien instruits dans la science de la piété !

Sitôt la réception de votre [...], j'ai fait partir un enfant pour les classes. Déjà j'en avais mis un à la classe de Thénezay. Nous en avons fait commencer à La Puye et nous en attendons un autre dimanche. Tout mon désir, c'est de remplir vos vues.
Je me conformerai à vos intentions dans l'offrande du saint sacrifice de la messe. Je serais bien content si vous pouviez y assister ; pour cela, il faudrait nous faire l'honneur de venir en vacances avec la Sœur Reine  passer quelques jours à La Puye

.
Le Jeudi saint, le Vendredi saint et le jour de Pâques ont dû mettre dans votre âme des lumières qui vous ont convaincues de plus en plus du néant du monde et de la grandeur de Dieu.

Vous avez vu quelle doit être votre sainteté puisque, dès ce monde nourris de Dieu, nous sommes destinés à le posséder, à partager sa gloire, à vivre de sa vie dans le ciel.

Vous avez vu l'obligation où nous sommes de mourir tous les jours au monde, à nous-mêmes, au péché, pour entrer dans les intentions de N.S. Jésus agonisant et récompenser ce divin cœur de Jésus qui a traité si rigoureusement son corps.

Vous avez vu la récompense réservée aux bonnes œuvres et que ceux qui sèment dans les humiliations, la tristesse, les souffrances, cueilleront dans les plai-sirs et la gloire.
Je vous désire toutes sortes de bénédictions et j'ai l'honneur d'être avec respect et dé-vouement, mes vénérables sœurs, votre très humble et très obéissant serviteur.
                                                                                 Fournet, prêtre.