Week-end de "traversées"

 Un week-end de « traversées »

Pour son  WE de Carême, le groupe a choisi de rejoindre le thème de l’année de la Congrégation des Filles de la Croix :  « Nos traversées : De nos blessures naît la vie ».

 

 

« De nos blessures naît la vie » : ce thème que la congrégation porte pendant l’année a été choisi pour ce week-end d’entrée en Carême par les organisatrices. Une manière de rejoindre les Filles de la Croix dans ce qu’elles vivent, et de mieux connaître la vie des fondateurs.

 

 

Témoignages poignants

L’entrée en matière a été bouleversante, avec les témoignages poignants de Marie-Magdala sur la blessure de Jeanne-Elisabeth, puis de

Véronique et Brigitte, sur leurs parcours de vie et leurs épreuves.

Chacun a pu alors mesurer ses traversées, les mains tendues, l’importance de la présence de Dieu pour garder le cap dans ces difficultés, aidés par les Ecritures et notamment l’Evangile sur la traversée de la tempête du lac de Tibériade.

 

 

 

 

Partages et détente

Nos traversées, et celles du monde également : les partages en petits groupes ont permis d’échanger sur les évènements terroristes récents et la manière dont chacun les vit, les ressent.

Mais les week-ends à La Puye sont aussi marqués par des temps de détente ! Des jeux sur la pelouse autour de la confiance les uns dans les autres, un repas-raclette tous ensemble, un grand jeu de piste pour la soirée.


Au détour des couloirs

Petit changement cette fois-ci : le Moulin étant en travaux, nous avons posé nos sacs et instruments dans la salle du chapitre et les chambres des Fontevristes. D’autres points de repères, d’autres tablées, d’autres habitudes. Mais toujours l’Eucharistie à la maison de retraite. Et tous ces moments informels : discussions à bâtons rompus, confidences dans les couloirs, échanges de nouvelles et de photos de mariages, baby-sitting pour le petit Eloi, 9 mois.
De quoi faire dire à Brigitte, qui venait pour la première fois : « dans ce groupe, il y a de la vie ».